L’UMIH veut un contrôle plus efficace des locations de meublés

9 avril 2019

Il s’agit avant tout d’éviter une concurrence déloyale mettant en danger les professionnels qui, eux, sont soumis à des règles très contraignantes et coûteuses.

Roland Héguy, accompagné de Laurent Duc, président national de la branche hôtellerie, ont entrepris un tour de France des mairies pour demander la mise en place d’un contrôle efficace de ce type de locations. Dans ce cadre, ils ont organisé une conférence de presse à Biarritz, avec Jean-Pierre Istre, président de l’Umih Pays Basque.

Selon l’organisation professionnelle, 90% des locations meublées en France ne sont ni enregistrées, ni déclarées. Pourtant la loi « Elan » impose désormais d’obtenir un numéro d’enregistrement auprès de la commune, pour pouvoir mettre son bien en location de courte durée via une plateforme en ligne, Airbnb ou toute autre. Autre mesure, la loi limite la location d’un logement à 120 jours par an.

Lire l’article complet ici : https://presselib.com/roland-heguy-president-national-de-lunion-des-metiers-de-lindustrie-hoteliere-attire-lattention-des-elus-sur-la-location-des-meubles-via-les-plateformes/?cn-reloaded=1

 


Voir toutes les actualités